Une harmonie portugaise sur FLO !

 

Historique

 

Le Filarmonica Do Divino Espirito Sansto de Laval se crée en 1978 pour répondre à une demande de la population portugaise locale de faire perdurer la tradition des harmonies

aussi appelées les fanfares. Celles-ci représentent la distraction et la vie dans des milliers de villages au Portugal ainsi qu’aux Açores, car elles leur permettent de faire des rencontres et d’échanger entre villageois.

 

Au départ, le Filarmonica n’a pas de budget pour des locaux ou du matériel alors chaque musicien amène son propre instrument et ils font leurs répétitions chez les uns ou dans des gymnases d’école disponibles. Au fil du temps le Filarmonica se structure et ses musiciens emménagent à l’Association Portugaise, sur le Plateau.

90% de son ensemble est lavallois, d’où son nom : le Filarmonica de Laval ! Il décide cependant de se rapprocher de ses musiciens en s’installant dans les locaux de la Maison des Açores, sur FLO voila 6 ans.

 

La mission du Filarmonica de Laval :

 

Les harmonies ont pour but de transmettre et de diffuser la culture portugaise au travers de la musique. Le Filarmonica offre aussi de la nouveauté dans le style des partitions jouées et offre différents styles de prestation : les marches religieuses lors des processions et les fêtes religieuses, suivies de concerts.

 

Il y a deux harmonies à Montréal et une autre à Gatineau. Le Filarmonica est reconnu pour sa crédibilité issue de son répertoire intéressant et de sa capacité à plaire aux gens ; il y a un réel souci d’unité. Le répertoire est généralement classique, mais offre quelques variantes de

pièces adaptées pour une harmonie, telle que l’adaptation d’une pièce de l’OSM ou de Queen.

 

Comment fonctionne le Filarmonica ?

 

Il s’agit d’une association sans but lucratif avec un comité de direction issu de la communauté portugaise. Elle offre tout gratuitement à ses musiciens : les instruments de musique et leur entretien, le transport et l’hébergement lors de prestations à l’extérieur de Montréal, les uniformes, et même les cours de musique. En effet, contrairement à d’autres harmonies, aucun examen d’entrée n’est exigé pour intégrer le Filarmonica.  Au contraire, ils offrent de prendre en charge, gratuitement, de nouveaux élèves chaque année, dont des débutants avec un programme de parrainage entre les novices et les plus expérimentés. Entre les cours de pratique et la théorie, les débutants intègrent généralement l’harmonie au bout de 2 ans et demi. Le seul critère requis est l’envie de s’investir pour la musique et d’intégrer la culture portugaise.

 

Pour pallier à ces nombreuses dépenses, le Filarmonica bénéficie de certaines subventions (association portugaise, événements-bénéfices), mais également de revenus grâce au lancement de leur CD à l’occasion de leur 35ème anniversaire. La principale source de revenu provient de leurs prestations. Il y a un minimum pour le déplacement, mais le Filarmonica  considère toujours les capacités financières du client pour la facturation. Aussi, généralement, le prix est en fonction de la durée  de la prestation, mais il s’organise toujours pour que les musiciens soient nourris.

 

Qui compose le Filarmonica ?

 

Le Filarmonica de Laval c’est un peu plus de 40 musiciens et 11 instruments différents (flûte traversière, clarinette mi bémol, clarinette, sax alto, sax soprano, trompette, cor, euphanium, trombone, tuba et grosses caisses & cimbales). Le chef d’orchestre, depuis 38 ans, M. Pavao, est l’un des 3 fondateurs et un pilier de l’association. En général, les musiciens sont essentiellement des amateurs, il y a peu de professionnels. Tous les administrateurs et les musiciens sont bénévoles,  seul le chef d’orchestre a une petite compensation monétaire symbolique.

 

Le visage des musiciens du Filarmonica de Laval a beaucoup évolué au fil du temps. Au

début, il comptait une écrasante majorité d’hommes pour parvenir au cours des ans à un équilibre hommes-femmes et maintenant faire place à de jeunes familles et des musiciens allant de 8 à 68 ans. Faire partie du Filarmonica est exigeant, mais procure aussi une grande fierté : dès la mi-janvier, il y a des répétions le jeudi soir et le dimanche matin en plus du vendredi soir pour ceux qui prennent des leçons théoriques. À partir de fin mai, c’est le temps des prestations et, pendant les temps forts de la saison estivale, toutes les fins de semaines sont occupées. Les prestations sont données le plus souvent pour des associations et des centres communautaires.

 

Les projets

 

Côté musical, le Filarmonica de Laval conserve le côté traditionnel des harmonies portugaises qui appelle aux souvenirs, mais il essaie aussi d’aller vers la nouveauté. Avant, ce n’était que l’interprétation de pièces écrites au Portugal. Maintenant, il y plus de nouveauté grâce à des compositeurs différents qui créent des adaptations de grands classiques pour l’harmonie, comme par exemple, un medley des chansons de Queen. Ainsi, nous constatons le désir de vouloir s’éloigner de l’image de la fanfare. Le Filarmonica veut être reconnu comme une harmonie et ainsi répondre aux attentes des spectateurs et des futures recrues.

 

L’un des enjeux majeurs est aussi de trouver et former des recrues pour perpétuer l’organisation qui contient moins de membres qu’avant.

 

Les objectifs pour le futur sont donc d’aller vers la nouveauté, d’effectuer tranquillement un petit changement pour aller davantage vers les gens et d'offrir des récompenses aux bénévoles. Ils aimeraient aussi retourner au Portugal pour y jouer.

 

 

 

 

Informations Utiles :

231 rue Fleury Ouest

Ouverture : sur rendez-vous

514-844-1774

facebook.com/fdesl

Fdesl.com

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Nos derniers billets
Please reload